Vous avez une question, envie de m’exposer votre projet, ou faire une demande de devis ?

06 27 26 49 66

contact@claire-chamberlin.fr

2017 et ses tendances graphiques !


Découvrez les tendances dans le milieu du graphisme pour cette année 2017 !


1. La mode des motifs

Les motifs ou patterns en anglais, connaissent un renouveau sous toutes les formes : de l’habillage classique à la mise en mouvement.

a9abaf47049403-586e75aa1ef16

f487974c61e1af0e97eac31f659257cf

f44b0c500e6b1a9e8485f00e6adba93f

2. Des couleurs vibrantes

C’est THE tendance de l’année, que la majorité des interviewés ont spontanément citée. Une référence qui a donné le ton : Spotify, et sa nouvelle identité… datant pourtant de 2015.

Les couleurs s’assument et nous allons voir beaucoup plus de palettes de couleurs éclatantes, de ton sur ton et de dégradés audacieux dans les interfaces utilisateur de cette année. Du violet avec du jaune, de l’or et de l’émeraude, des dégradés flashy recouvrant des photos en N&B : tout est possible, tant que le design atteint l’objectif d’émerger dans un océan d’identités et de sites web rendus un peu trop normés, notamment sous l’impulsion du  »responsive » et du  »flat design ».

spotify-charte-graphique-2015-gif

daftpunk-spotify

spotify-home

Cette tendance éclipse les couleurs pastels et peu saturées. Et elle a été confirmée par Pantone lors de la désignation de la couleur de l’année 2017, greenery ». Un vert naturel certes, mais plutôt vif !

pantone-top

pantone_color_of_the_year_greenery_color_formulas_guides_banner

3. Les photos authentiques

L’explosion des contenus en ligne a créé une demande quasi quotidienne pour des photos originales, authentiques, représentant les marques. Un véritable challenge pour les agences et annonceurs. Comment produire en permanence ? Mais aussi pour les banques d’image : comment fournir suffisamment de contenus, correspondant finement à chaque marque et public, sans tomber dans les représentations habituelles de « la vie » que l’on retrouve déjà un peu partout ?

 4. Le no design

Il y a quelques années, l’époque était au skeuomorphisme et à l’évocation d’éléments physiques, matériels, pour représenter des fonctions. Nos créations se surchargeaient d’effets, d’ombres portées, et de textures dans tous les sens… Puis est arrivé le  »flat design », porté par l’interface Metro de Microsoft puis iOS 7 d’Apple, très décrié à l’époque.

Si 2016 avait amorcé la tendance d’un  »flat design enrichi », le « no design » se retrouve également du côté du packaging, où l’on oublie presque le contenant pour mieux valoriser le contenu.

Un exemple : la charte visuelle de Viceland, la chaine TV du groupe VICE.

viceland_identity_basics

viceland_brand_guidelines_01

viceland_brand_guidelines_02

viceland_unmotion

viceland_ad_03

5. Le mouvement

Les interfaces s’animent de plus en plus grâce aux nouvelles possibilités techniques et au talent des développeurs. Il s’agit d’un vrai plus pour l’expérience utilisateur, avec quelques surprises, ainsi que des remèdes contre « l’anxiété liée aux temps d’attente…

animation
Une animation signée Lucas Bebberanimation-2017
Une animation de Jakub Antalík – via Nick Babich pour Adobe.

Source : http://lareclame.fr/tendances-graphiques-2017-168624

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

error: